COMMENT AIDER LES ENFANTS A RETENIR LEURS LEÇONS ?

CES PARENTS QUI AIMENT PLUS CERTAINS DE LEURS ENFANTS ET LE MONTRE
mars 29, 2020
MIEUX DISCIPLINER MON ENFANT ?
avril 2, 2020

COMMENT AIDER LES ENFANTS A RETENIR LEURS LECONS ?

Nous sommes tous parents au sens africain du terme, c’est-à-dire que nous avons un ou plusieurs enfants à notre charge, que ce soit nos enfants naturels ou non. Chacun de nous à un moment ou à un autre s’est déjà posé cette question. Dans mon cas, ce sont mes enfants eux-mêmes qui m’ont posé cette question, à laquelle les enfants scolarisés finissent par être confrontés.

C’est bien connu, lorsque l’enfant est petit, il mémorise les informations plus qu’il ne les comprend. Mais comment donc l’accompagner ?

Commençons par le commencement, vous voulez-bien ?

POURQUOI VOTRE ENFANT NE RETIENT-IL PAS ?

En principe, avec la souplesse du cerveau d’un enfant, il devrait retenir beaucoup plus vite. Que se passe-t-il ? Subit-il un traumatisme ? As-t-il par exemple sauté une classe et ne s’adapte pas à ses camarades plus grands que lui ? A-t-il par exemple sauté une classe et ne s’adapte pas à ses camarades plus grands que lui ? Est-ce l’enseignant qui le « menace » et qui l’intimide, en ne tenant pas compte de son jeune âge ? Avez-vous bien choisi son école ? Est-il témoin ou victime des actes de violence physiques, morales à la maison ? as-t-il peur de quelque chose ? Il faut savoir ce qui se passe.

COMMENT AIDER VOTRE ENFANT A RETENIR SES LECONS ?

CHOISISSEZ-LUI UN ESPACE DE TRAVAIL ADEQUAT

Pas devant la télé s’il vous plaît ! Choisissez un espace calme et aéré. Loin des distractions. Soyez inventif et faites-le y participer. Pourquoi ne pas aller avec lui dans un endroit inhabituel pour étudier une heure de temps (selon que son âge le permet ou non). Par exemple, allez dans un parc, ou dans un autre lieu public calme et aéré.

ORGANISEZ-VOUS

Proposez-lui un emploi du temps d’étude raisonnable. Evitez de le mettre aux études dès qu’il rentre des classes. Evitez aussi l’heure de son dessin animé préféré. Il ne sera pas concentré. Idéalement, vous pouvez l’installer aux études après qu’il ait mangé, qu’il se soit reposé (qu’il ait même dormi) et qu’il se soit lavé, pour que son cerveau soit frais et dispo. Tenez compte de votre propre emploi du temps, pour pouvoir vous rendre disponible pour lui.

EVALUEZ LA TACHE A ACCOMPLIR

Pas trop de leçons à retenir à la fois. Pourquoi pas une leçon par séance ? Evitez des séances trop longues. L’enfant ne peut pas se concentrer longtemps. Idéalement commencez par la matière qu’il aime, pour le mettre en appétit. De petits moments, avec des leçons courtes auront toujours plus de succès que de longs moments avec plusieurs leçons à retenir.

AYEZ CONFIANCE EN LUI

Ne lui mettez pas trop de pression pour absolument retenir les leçons. Soyez souples. Soyez encourageants. Mettez toujours en exergue ce qu’il a fait de bien. Félicitez-le lorsqu’il réussit à répéter ne serait-ce qu’une phrase. Rappelez-lui souvent comment il avait si bien retenu l’autre leçon, histoire de le rendre fier de lui, et de vouloir vous impressionner encore plus 

COMMENCEZ LE PLUS TOT POSSIBLE

Ça peut vouloir dire, tôt après qu’il se soit reposé, pas très tard le soir. Ça peut aussi vouloir dire tôt dans son parcours scolaire. Donnez-lui la culture de la répétition. Je devrais dire, de l’autorépétition. Même à la maternelle, on peut répéter des choses.

Ma petite-fille qui est à la maternelle, me montre régulièrement ce qu’elle a appris à écrire à l’école : 1-2-3-4… A-B-C-D et que pensez-vous que je fais ? Je lui donne un papier et un crayon, et on réécrit ça ensemble. Je propose des manières ludiques pour le faire. Par exemple en chantant, on compte les chiffres en sautant, on devine les couleurs, on prononce les mots en français et en anglais (qui sont les deux langues officielles au Cameroun).

COMPRENEZ VOUS-MÊMES CE QUE VOUS VOULEZ LUI FAIRE RETENIR

Sinon, comment le lui faire retenir ? Ici, il faudra faire la différence entre « apprendre » et « comprendre ». Trouvez des exemples de son environnement pour l’amener à « comprendre ». Ne dit-on pas que « Ce qu’on apprend on oublie, mais ce qu’on comprend on retient » ? N’hésitez pas à dire : « c’est comme… » et donnez un exemple qu’il peut facilement comprendre. Idéalement, choisissez un exemple de son environnement immédiat. Simplifiez ce que la maîtresse a voulu dire. Redites ça en d’autres termes.

TRÈS IMPORTANT !

ANTICIPEZ SUR L’UTILISATION FUTURE DES CONNAISSANCES

Expliquez-lui comment il pourra utiliser ce qu’il apprend aujourd’hui. Demandez-lui comment il pense utiliser ce qu’il apprend. Suggérez-lui des choses. Aidez-le. Soyez inventif, créatif. Ne lui donnez pas l’impression que c’est la théorie. Ressortez toujours le caractère pratique. N’oubliez jamais : L’imagination dépasse la connaissance. Tant que vous ne lui montrez pas à quoi peut servir dans la vie de tous les jours, ce qu’il apprend, très vite il va s’ennuyer et ne plus vouloir s’investir dans son apprentissage.

NB: Ces conseils valent aussi bien pour les petits enfants que pour les adolescents. Il faudra juste les adapter à l’âge de l’enfant.

Merci

Micheline SAME

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »