CES ENFANTS QUI N’AIMENT PAS RENDRE SERVICE

NOS CONTACTS
mai 29, 2020

CES ENFANTS QUI N’AIMENT PAS RENDRE SERVICE

Nos enfants ne sont pas enclins à rendre service c’est un fait. Vous avez sûrement des exemples, si ce n’est même pas chez vous…comme chez moi.

Nous ne les avons pas habitués à rendre service, à cause de notre passé, puisque nous avons trimés, nous avons le reflexe humain de protéger nos enfants pour qu’ils ne souffrent pas aussi (on les « protège » de la vaisselle, lessive…). On va leur donner des facilités. Nous prenons des domestiques.

D’autre part, les modifications hormonales les amènent à penser que rendre service c’est les infantiliser. Parce qu’ils se sentent déjà grands. Ils trouvent par exemple que vider la poubelle, c’est pour les « enfants ». L’environnement des enfants aussi les prédispose à ne pas rendre service. Si vous êtes dans un quartier ou leurs « amis » ne rendent pas service, ils ne seront pas portés à le faire non plus. Ils veulent aussi imiter leurs « ami » de l’école qui disent qu’ils ne le font pas (ils ne savent pas encore que tout ce qu’on leur dit n’est pas toujours vrai).

POURQUOI AMENER NOS ENFANTS A RENDRE SERVICE ?

Il faut le savoir parce que c’est ce que le parent pense qu’il transmettra à son enfant. Qu’est-ce que VOUS en pensez ?

Les arguments « contre »


  • Aide-toi et le ciel t’aidera. Certains pensent que « la vie c’est une place ». Si je t’aide j’utilise mon temps de vie pour toi. Par exemple si vous avez 24 heures dans la journée et que vous rendez service à quelqu’un une heure, vous aurez vécu 23 heures et lui 25 heures. Vous perdez le temps que vous aviez utilisé pour vous-même. Le monde est devenu méchant, votre enfant ne doit pas prendre des risques.

  • L’enfant a sa vie à vivre. Il doit se former dans te ou tel domaine. Le répétiteur va bientôt arriver, il doit être bien reposé pour bien comprendre les cours


Les arguments « Pour »


  • L’enfant est fier de lui. Comme un enfant de 3 ans qui sait fièrement lacer ses lacets. Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. Nous secrétons l’hormone du plaisir. L’ocytocine. Il est content d’avoir rendu quelqu’un content. Quand vous empêchez votre enfant de rendre service, vous l’empêchez de connaître ce genre de joie.

  • L’enfant acquiert des habiletés. A force de laver les assiettes, il sait laver les assiettes. Il se forme, sinon il deviendra un petit égoïste. Pour certains enfants c’est un scandale de lui demander de rendre service. Il ne sait pas le faire, et il ne comprend même pas pourquoi. La maison c’est le seul endroit naturel pour l’enfant de se former. Par exemple : quand j’étais enfant, J’ai été bastonné pour m’obliger à faire (et à bien faire) quelque chose, mais aujourd’hui la bastonnade est loin derrière moi, mais je sais le faire et ça m’aide pour mon mari, et mes proches.

Une sagesse africaine dit : « Si vous élevez votre enfant comme un roi il deviendra un esclave et si vous l’élevez comme un esclave… »

En réalité Il ne saura rien faire par lui-même. Il sera toujours obligé de demander des services et on lui donnera le minimum parce qu’il ne paie pas. Alors que s’il sait rendre service, il est indépendant, il ne supplie personne. Il sera un adulte libre.

L’enfant saura affronter la difficulté

Toute la vie on surmonte les difficultés. On passe la vie à faire ce qu’on ne voulait pas faire. Exemple : Vous lever le matin sous la pluie pour aller au travail. Dans la vie on ne fait pas toujours ce qu’on veut, parce que la vie adulte a des contraintes. La règle d’un adulte équilibré : « Quand je ne peux pas je dois ».

COMMENT AMENER L’ENFANT A RENDRE SERVICE ?

  1. Rendez-leur service. Pour qu’ils aient un exemple, qu’ils voient le plaisir qu’il y a à rendre service. Faites-le même pour votre entourage. Et dites-le-lui. Une sagesse africaine dit « lorsque vous lavez un aveugle, dites-lui que vous êtes en train de le laver pour qu’il ne pense pas que c’est la pluie qui est tombé sur lui ». En fait cultivez en lui la reconnaissance. Que ce n’est pas donné. Par exemple : lorsque vous rangez sa chambre, dites-lui que vous l’aidez seulement ; c’est quand même lui qui a fait tout ce bazard

  2. Sensibilisez-le sur les bienfaits qu’il y a à rendre service. Dans un entretien en cœur à cœur expliquez lui pourquoi il doit le faire. Dites-lui par exemple que c’est son devoir en famille, il est la première relation de sa famille. Les liens de sang qui les lient les obligent moralement à le faire. En plus, il aura une satisfaction profonde, du devoir accompli, qu’on ne peut décrire. On ne peut l’expérimenter que lorsqu’on a rendu service.

  3. La main qui donne c’est elle qui est au-dessus. Il aura la satisfaction de recevoir les remerciements des gens et il se sentira grand. C’est dans le bon sens du terme, il aura la sensation d’être utile, si personne ne lui demande rien, il se sentira frustré. Et inutile.

  4. Obligez-le à le faire. Forcez-le à le faire. Il va bouder, mais à force de voir votre détermination il finira par le faire. Imposez-vous, supportez d’être traité de tous les noms d’oiseaux, mais plus tard ils vous remercieront.

Pour en savoir plus, une vidéo sur la thématique est disponible ici
Abonnez-vous à cette chaîne Youtube pour être plus informé sur l’éducation des enfants

Micheline de LES PARENTS D’ADOLESCENTS


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »