CES PARENTS QUI SONT FAIBLES DEVANT LEURS ENFANTS

ado agressif
COACH, MON ADO EST TRES AGRESSIF AVEC MOI, QUE FAIRE ?
septembre 2, 2019
LES OTITES CHEZ LES ENFANTS
décembre 18, 2019

CES PARENTS QUI SONT FAIBLES DEVANT LEURS ENFANTS

Les parents qui sont faibles devant leurs enfants, sont ceux sur qui les enfants ont ce qu’on appelle la majorité psychologique.

COMMENT LES IDENTIFIER ?

Ils sont permissifs, ils tolèrent tout et n’importe quoi. Ils ne savent pas dire « Non » aux enfants. Ils promettent des sanctions après les fautes, mais ne passent pas à l’acte.
Il existe plusieurs types de parents, et il est évident que nous éduquons tous nos enfants chacun à notre manière, étant donné qu’il n’existe pas de « Manuel parental », chacun fait de son mieux.
Parmi les types possibles on trouve les parents faibles devant leurs enfants. Ce sont ceux qui élèvent leurs enfants sans leur poser aucunes limites. Etre trop indulgent et laxiste avec les enfants peut nous transformer en parents permissifs.
L’un des parents ou les deux sont tendres et doux. Ils ont des enfants gâtés, encore appelés les enfants-rois. Ils ne tolèrent pas les échecs des enfants, mais ont tendance à accuser l’autre pour cela. A ce niveau généralement, c’est l’enseignant ou la femme de ménage. Sans s’en rendre compte, ce type de parents fait du tort aux enfants à de nombreux égards. Ils veulent à tout prix, voir leurs enfants heureux et à leur faire plaisir. Cependant, ces attitudes en sont pas sans conséquences sur le comportement de l’enfant. Mettre en évidence notre faiblesse ou notre incapacité à fixer les limites créé un enfant qui ne vit pas dans la réalité. En effet, si chez lui ses parents satisfont tous ses demandes, il se trouve que à l’extérieur, le monde est différent. Par conséquent, même si nous pensons bien faire et sommes pétris de bonnes intentions, une éducation trop permissive peut créer un déséquilibre chez les enfants.

LES CONSEQUENCES D’UNE EDUCATION PERMISSIVE SUR LES ENFANTS

1. CES ENFANTS SONT PEU TOLERANTS A LA FRUSTRATION

Si leurs désirs ne sont pas satisfaits, ils peuvent se mettre en colère et entrer en confrontation avec n’importe qui y compris nous-même. https://www.lesparentsdadolescents.com/coach-mon-ado-est-tres-agressif-avec-moi-que-faire/
Cette attitude entraîne des difficultés relationnelles avec ses parents, ses amis, ses enseignants, ses enseignants, ses amis et ses proches.

2. ILS SONT INCAPABLES DE RESOUDRE LES PROBLEMES PAR EUX-MEMES

Ça peut se comprendre, car leurs parents font tout pour eux. Finalement ils ont peu d’assurance, et le cachent quelque fois derrière un orgueil mal placé. Un parent laxiste est un parent qui manque d’autorité. C’est lui le garant de la vie de famille. C’est lui qui établit les règles de vie et veille au respect de celles-ci. Il utilise pour cela les outils de répression ou d’éducation. Il est le législateur, celui qui fait les lois, il est l’éducateur, celui qui éduque et sensibilise, il est le justicier, celui qui rétabli la justice. Pour jouer tous ces rôles il pas bien leur rôle. Nous grandissons donc avec leurs limites, et ceci aura un impact sur la qualité de l’éducation que nous donnerons à nos enfants. Souvent l’éducation tyrannique que nous recevons de nos parents fait le genre d’éducateur que nous serons.

3. A L’ADOLESCENCE LEUR COMPORTEMENT PEUT DEVENIR INCONTRÔLABLE 

Ils sont enclins à succomber aux addictions telles que la cigarette, la drogue, l’alcool, le sexe sans aucun contrôle, n’ayant reçu aucune ou très peu d’éducation sur la pudeur https://www.lesparentsdadolescents.com/comment-enseigner-la-pudeur-a-nos-enfants/ et les paris en tous genres.

4. ILS ONT DES DIFFICULTES A SUIVRES LES REGLES

Un enfant à qui on a posé des limites claires et bien définies est beaucoup plus heureux qu’un enfant qui tente de convaincre ses parents en les manipulant. Apprendre à dire « Non », à discipliner l’enfant exige une attitude équilibrée. Eviter d’être faible devant les enfants est possible. Il suffit d’être patient et ferme. https://www.lesparentsdadolescents.com/tu-nobeis-jamais/

5. ILS PEUVENT SOUFFRIR DES TROUBLES DE SOMMEIL ET/OU DE L’ALIMENTATION

Effectivement, car leurs parents leur permettent de manger et de dormir quand bon leur semble.

6. ILS N’ONT AUCUNE NOTION DE LA HIERARCHIE

Ils n’ont pas l’habitude de respecter les personnes âgées, car leurs parents se placent toujours à leur niveau. Les parents d’aujourd’hui qui ont été des enfants brimés, qui ont grandi sans affection auront tendance à vouloir conserver ce modèle s’il a eu un apport positif dans leur vie, soit faire le contraire s’ils l’ont vécu en martyre. Ils vont donc dorloter leurs enfants et ne les priverons de rien.

7. ILS ONT CONSCIENCE DE LA FAIBLESSE DE LEURS PARENTS

Ils perçoivent que leurs parents ont peur de leur colère. En ce sens ils les manipulent émotionnellement. De nombreux parents ont l’impression d’être cruels quand ils laissent leur enfant pleurer et ne cèdent pas à leurs exigences. Cependant, céder signifie montrer à l’enfant que s’il pleure, son père ou sa mère finira par lui donner ce qu’il veut. C’est une erreur très courante et très grave.

8. ILS NE SONT PAS ARMES POUR AFFRONTER LA REALITE

Ce qui les amène à plusieurs échecs dans leur vie. Et à une faible estime de soi.

9. ILS ONT DES DIFFICULTES A TRAVAILLER EN GROUPE

Ce qui nuit à leurs résultats. Ils n’arrivent même pas à avoir une vie harmonieuse entre frères et sœurs.
www.lesparentsdadolescents.com/mes-enfants-arretent-pas-de-se-chamailler/

CONCLUSION

Ce que nous devons retenir c’est que notre éducation à nous influence comment nous éduquons nos enfants.
Il est donc important de prendre de la distance par rapport à notre expérience à nous, pour en tirer uniquement le meilleur pour l’éducation de nos enfants.
Interrogeons-nous. Nos parents étaient-ils laxistes ? trop stricts ? Rigoureux ? Bons éducateurs avec de bons outils ? Quel impact tout cela a-t-il eu sur vous ? Adaptez et utilisez la meilleure version.
En tant que parents, nous avons besoin d’une nouvelle programmation.

Merci
Micheline SAME
Suivez-nous sur les réseaux sociaux :


1 Comment

  1. Super article. Beaucoup de parents se reconnaîtront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »